Red Bull Minas Riders Hard Enduro : Day 2

edited mai 2017 in Enduro
Ce qui m'a le plus choqué dans la vidéo du jour 1 c'est que Jarvis puisse ... s'énerver :shock: :lol:

Sinon pour en revenir à cette discipline qui est un "produit" dérivé de l'enduro comme peut l'être le super enduro. On y adhère ou pas c'est un peu comme le débat du moteur électrique ... et puis finalement, on n'a pas trop le choix. Le débat n'était-il pas identique lorsque le SX est arrivé? N'est-il pas non plus un "produit" dérivé du cross? Je suis presque certain que les discussions étaient identiques à l'époque lorsque la discipline est apparue.

Mais dans tout cette histoire, ce qui me semble le plus fou, c'est que l'image et le sensationnalisme écrasent tout sur leur passage. RedBull gère tout ces aspects à merveille et c'est son fond de commerce. Il faut avouer que si le producteur de la marque au taureau n'avait pas pris l'aspect visuel en main, la discipline n'en serait certainement pas à son niveau actuel. Ce qu'il faudrait au championnat d'enduro c'est un puissant levier tel que celui-ci pour éventuellement se mettre en avant. Au niveau technique, ça ne parait certainement pas plus compliqué de gérer une ou deux journées d'enduro qu'une épreuve extrême mais il faut surtout des points attrayants et c'est ce qui a amené les super-spéciales en enduro.

Personnellement, je ne peux pas parler de ces épreuves que je n'ai pas connu avec les liaisons où il ne fallait pas se promener. Mais le sport n'est-il pas obligé de changer avec les contraintes actuelles? Attention, je n'ai pas dit que les changements actuels étaient positifs mais ils devraient y avoir moyen de concilier tous ces aspects et en gardant une séparation claire entre l'extrême, le super-enduro et l'enduro lui-même.

Mais, pour en terminer, l'exemple venant ou, à tout le moins, devant venir des hautes sphères, on est un peu forcé de suivre le schéma de la FIM. Sinon, on risque de dire qu'en plus des difficultés moins nombreuses, du relief limité et de la superficie allouée ridicule dans notre petit pays, on ajoute une difficulté supplémentaire au pilote souhaitant évoluer au plus haut niveau.

Comments

  • De très beaux passages naturels pour une discipline que j'affectionne beaucoup contrairement à l'enduro-cross avec ses obstacles artificiels qui pour moi tiennent plus du cirque qu'autre chose.
    Pour ce qui est de l'annulation des deux derniers jours de course, ça me dépasse que ça puisse se produire de cette manière en dernière minute alors que des gens ont introduit un dossier probablement un an à l'avance et obtenu les autorisations indispensables au déroulement de l'épreuve !Probablement un coup de Raoni :cafe

Leave a Comment